ZAC DE BELLECOSTE

La Ville de Caissargues initie une opération d’aménagement sur 9,5 hectares ayant pour objectif la création d’un nouveau quartier dont les contours seront entièrement maîtrisés par la Ville, prévoyant des logements diversifiés, espaces verts et de loisirs, réseaux et équipements structurants pour un développement harmonieux de la commune en accord avec les principes de développement durable.

Ce nouveau quartier est initié sous forme de ZAC (Zone d’Aménagement Concerté). Cette procédure comporte 3 étapes : La concertation préalable – La création de la ZAC – La réalisation de la ZAC.

Une étude d’impact environnemental et social (EIES) est en cours d’élaboration sur une période d’une année mise en oeuvre avant la conception du projet.

Elle permet de :

  • Cerner et évaluer les impacts et risques environnementaux du projet ;
  • Établir les mesures pour réduire les impacts négatifs et les risques à des niveaux acceptables ;
  • Adopter une approche proactive et préventive en matière de protection et de gestion environnementale ;
  • Considérer les préoccupations environnementales à toutes les phases du projet : exploration, conception, construction, exploitation, fermeture, réhabilitation et suivi post-production.

Cette opération est programmée sur plusieurs années et doit faire l’objet d’une procédure rigoureuse.

MAISON EN PARTAGE : Une solution adaptée au séniors

Projet porté par la commune de Caissargues, propriétaire du terrain, et labellisé par le Conseil Départemental du Gard, en partenariat avec Nîmes Métropole, la Région OCCITANIE, la CARSAT et le bailleur social PROMOLOGIS.

La commune de Caissargues a acquis le terrain du Mas BERTAUDON dont sa situation exceptionnelle devait permettre la réalisation d’une opération d’aménagement bénéfique aux habitants de Caissargues. La municipalité a donc décidé que soit créé sur ce terrain en plein coeur du village une maison en partage de 19 logements pour accueillir nos séniors. Elle s’adresse aux personnes âgées de plus de 60 ans à faibles ressources, en perte d’autonomie progressive, à mobilité réduite ou dont le logement ne répond plus à leurs besoins.

C’est un mode de vie basé sur l’autonomie et la collectivité qui n’est ni une maison de retraite, ni une résidence privée.